Introduction

Objectifs du cours

Chaque participant énumère et estime les dangers de l’évolution et du déroulement de
l’incendie.

Préambule

Lorsqu’un feu n’est pas confiné, une grande partie de la chaleur produite par le
combustible qui brûle s’échappe par rayonnement et convection.
Pensez à une pile de palettes en bois en feu sur une aire de stationnement ouverte
(parking par exemple). Alors que vous pouvez sentir la chaleur radiante lorsque vous
vous approchez du feu, la convection éloigne la fumée et les gaz chauds vers le haut,
loin des palettes en feu.
Qu’est ce qui change lorsque le feu se produit dans un compartiment ?
Dans un local, des éléments tels que les murs, le plafond et le plancher absorbent une
partie de la chaleur radiante produite par le feu.
L’énergie calorifique radiante qui n’est pas absorbée est donc réfléchie et continue ainsi
d’augmenter la température du combustible et la vitesse de combustion.
La fumée et l’air sont chauffés par le feu et s’élèvent pour entrer en contact avec des
matériaux plus frais tels que le plafond et les murs du local.
La chaleur est transférée par conduction aux matériaux plus frais, augmentant ainsi leur
température. Ce procédé de transfert thermique augmente la température de tous les
matériaux présents dans le compartiment.
Lorsqu’un élément est chauffé, il se décompose par la chaleur (pyrolyse). Le taux de
pyrolyse peut atteindre le point où la combustion avec flamme pourra être possible et le
feu se propagera. En plus, du fait qu’ils contiennent de l’énergie calorifique, les feux en
compartiments sont influencés par le profil de ventilation. La taille du local, le nombre et
la taille des ouvertures peuvent fournir une source d’oxygène pour permettre une
combustion continue. Ils influencent également le développement du feu.